Travailler l’estime de soi, un nouveau concept !

« Ça fait du bien, c’est agréable de se faire coiffer! »

Pauline, 12 ans, sourit à Wendy, qui achève pour la jeune fille une jolie tresse collée « qui part un peu sur le côté, comme la Reine des neiges ».

Cet atelier coiffure, accueilli à l’Institut d’éducation motrice (IEM) Ar Men, à Kerpape, est une initiative de Tom, un petit pensionnaire. Il en a parlé à sa maman, Solenn Morice, coiffeuse de son état. Qui elle-même a mobilisé plusieurs de ses collègues.

« On les coiffe, on leur donne quelques trucs et astuces, explique Solenn Morice. Ici, pas besoin de smartphone ou de magazine, comme dans un salon ordinaire. On discute beaucoup. Ces gamins nous donnent la patate ! »

L’atelier entre dans le cadre d’un travail autour de l’estime de soi. L’IEM, rattaché depuis janvier dernier à la filière médico-sociale de la Mutualité française Finistère-Morbihan, accueille des jeunes de 8 à 20 ans souffrant de handicap moteur, avec ou sans troubles associés. « Notre mission consiste à définir avec le jeune et sa famille, en fonction de ses spécificités et compétences propres, le projet le plus adapté à sa vie future », indique Gérard Hellec, le directeur de l’établissement.

Source de cet article : ouest-france.fr

Laisser un commentaire